Les premières étapes de la préparation du champagne

Au début…

Le champagne est avant tout un vin. Issu de cépages tels que Chardonnay, Pinot Meunier, Pinot Noir, etc., il demandait un très Grand soin à son développement. Les baies cueillies à la main ou à la machine sont ensuite triées dans des caves pour ne garder que les meilleures.

La différence avec le Champagne, c’est que le “millésime” n’est pas toujours d’actualité, surtout dans les domaines à taille industrielle où l’on peut mélanger des raisins de différentes parcelles, de différentes régions, et enfin, pour le champagne rosé, c’est tout. Votre exception est que le blanc et les vins rouges peuvent être mélangés pour faire du champagne rosé.

Alors c’est parti, on vendange, on met le raisin en cuve et on fermente comme un vin classique.

Une fois cette étape terminée, l’assemblage est prêt.

Comme nous venons de le voir, chaque maison de champagne, chaque vigneron a son propre style de champagne et utilise donc une approche différente. Quelques cépages mixtes : Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier.

Autres assemblages : Aÿ, Vallée de la Marne, Côte des Blancs, Côte des Bars, et enfin quelques assemblages. En règle générale, il a été ajouté au cours des 3 dernières années.